Histoires de la League #5 : Zaun

Histoires de la League #5 : Zaun

 

Dans cette série d'articles, je vous parle du lore constituant le monde de League of Legends, l'objectif est de partager l'histoire riche de ses régions et de ses champions avec vous. Je reprendrais comme sources notamment les histoires des champions, les vidéos ou récits qui accompagnent les évènements ("la marée rougeoyante" pour Bilgewater ou "Descente dans la tombe" pour Shurima par exemple), des anciens exemplaires du Journal de la Justice et les AMA (s'ils ont été faits, on n'a pas d'AMA sur Swain par exemple). N'hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires !

Note : comme souvent, certaines informations sont caduques, puisqu'elles dépendent de l'existence de l'Institut de la Guerre, qui a été supprimé du lore. Je vous les laisse par souci de compréhension.

Pour ceux qui l'auraient raté : l'article sur le lore de Piltover rejoint celui-ci, n'hésitez pas à vous rattraper :p

Le niveau scientifique Valoran est très élevé, on l'a vu avec Piltover. Mais, que se passe-t-il si l'on ignore les limites définies par l'éthique et la morale ?

Zaun est la Cité-État qui reprend le mieux cette philosophie. La ville est polluée, envahie par les résidus chimiques qui empoisonnent les rues, et les habitants. La concurrence évidente entre Piltover et Zaun encourage cette pratique dangereuse, au point d'intéresser Noxus. Ainsi, lorsque Noxus attaqua Ionia, Zaun (notamment grâce à Singed) bombarda un champ de bataille avec leurs produits chimiques pour remporter ce combat. Mais, le gaz ne distingue pas les alliés des ennemis et, officiellement, tous les hommes présents durant le combat sont morts... En réalité, une seule personne a survécue à ce massacre. Une noxienne qui déserta après avoir été témoin de ces horreurs...

Mais, quels sont les mabou... Les malad... Les scientifiques qui poussent leurs recherches si loin ? Ont-elles de graves conséquences ? N'y a-t-il rien de positif dans cette ville ?

Un cyborg, un rat, des alchimistes et MUNDOH !

Vous vous souvenez d'Orianna ? La création robotique d'un scientifique qui a perdu sa fille... L'équivalent Zaunien de ce champion est Viktor, cyborg de la League (enfin, le premier arrivé avant Jhin) et Héraut des Machines. Outre une araignée au plafond et un fantasme transhumaniste, qu'est-ce qui peut pousser un homme à se greffer un bras robotique, et à remplacer certaines parties de son corps par des machines ? Intéressons-nous à son lore...

Viktor est un créateur de génie. Toute sa vie tourne autour de la construction de robots depuis sa tendre enfance. La construction, avec une équipe de spécialistes en techmaturgie, de l'automate Blitzcrank devrait lui apporter la gloire et la consécration qu'il mérite. Mais, le crédit de l'invention lui est finalement dérobé sous le nez par un certain professeur Stanwick. Frustré d'avoir vu la renommée lui échapper, Viktor s'est isolé du reste du monde, préparant un projet que nul ne pourrait lui voler. Lorsqu'il réapparut, il était devenu un cyborg, ayant implanté dans son propre corps des membres mécaniques, faisant de lui un être d'un genre nouveau, débarrassé d'émotions, de la fragilité de la chair tout en obtenant la force des machines. Viktor se voit comme une sorte de prophète, le premier d'une révolution pour l'humanité dont il serait l'initiateur, ce qu'il appelle sa "Glorieuse Évolution". Depuis, Viktor teste ses inventions dans la Faille de l'Invocateur, perfectionnant ses compétences et sa force.

Symboliquement parlant, Viktor est le champion qui représente le mieux Zaun. Il vise haut, il veut être un modèle, et il ne se posera aucune limite.

Cependant, les scientifiques zauniens ne se limitent pas à des mécaniciens. L'alchimie est également une source de recherches intenses. Warwick et Singed sont les principaux alchimistes de la Cité-État.

Warwick, pour commencer, possède un lore relativement vide. Le loup-garou de LoL était, avant sa métamorphose, un fournisseur de cobayes pour la ville. Mais, plus sa réputation grandissait, plus les demandes étaient exigeantes, voire dangereuses. Pour devenir encore plus efficace, Warwick - aidé par son ancien élève Singed - concocta une potion qui ferait de lui un chasseur parfait. Parmi les multiples ingrédients, la mixture avait besoin du cœur d'un être céleste. Il tourna son regard sur Soraka, qui résidait dans un bosquet sacré à Ionia et lui tendit un piège pour la tuer, sans succès. Warwick prit quand même le risque de boire la potion qui le transforma en homme-loup, mais, en l'absence du coeur de Soraka, la bête qu'il était devenu avait fait de lui un monstre qui s'acharne sur ses victimes, au risque de ne pas toujours les ramener vivantes. Warwick cherche donc à compléter sa transformation en s'emparant de l'organe de l'être céleste...

Singed (dont je vous laisse le lore ici) est encore moins construit. Singed est le descendant d'une longue lignée d'alchimistes Zauniens. Il devint facilement le disciple de Warwick auprès duquel il perfectionna son art mortel. Ces créations servirent notamment l'armée Noxienne durant l'invasion de l'archipel d'Ionia. Les inventions de l'alchimiste ont répandu la mort dans la plupart des champs de bataille, notamment au sein de l'unité de Riven, qui survécut à ce cauchemar, et le village de Maître Yi qui fut rayé de la carte. La folie de Singed le pousse à tester toutes ses créations, parfois sur lui-même, ce qui a ravagé son propre corps lui donnant une apparence chétive, mais lui confiant aussi une résistance physique surprenante. Le Chimiste Fou poursuit aujourd'hui son oeuvre au sein de l'Institut de la Guerre, testant ses limites et ses potions empoisonnantes.

Note : Cypher me fait justement remarquer que le lore de Singed n'a presque aucune valeur étant donné qu'il n'a pas été retravaillé suite aux refontes du lore de Soraka et de Warwick il y a quelques années. Il faut donc le prendre avec beaucoup de recul.

Nous avons donc un cyborg et des chimistes qui ne reculent devant rien, ils sont très représentatifs de l'état d'esprit des scientifiques de Zaun.

Et puis, il y a le docteur Mundo.

Son lore rejoint ceux de nos précédents exemples, outre le fait qu'il soit ami avec lui-même (remarquez, c'est important), et nous présente un homme dénué d'émotions. Tueur en série et surtout médecin, le dr. Mundo a fait de grandes découvertes sur la douleur et sur ses effets sur le corps et le cerveau, jusqu'au point de ne plus pouvoir la ressentir puisqu'il se sert parfois de son propre corps comme cobaye. Noxus l'engagea, le Haut Commandement étant intéressé par ses "recherches", le docteur continue ainsi son travail macabre, sans relâche.

Les scientifiques Zauniens ont une éthique douteuse, tous ceux étudiés jusqu'à présent ont utilisé leurs propres corps comme sujets d'expérience. Mais, il n'y a pas qu'eux qui ternissent la réputation de leur cité.

Si vous vous baladez dans les égouts de Zaun, vous risquez d'être attaqué. Pas par un voyou, mais par un rat géant. Son petit nom est Twitch, c'est une créature peu engageante, du genre à se servir de produits chimiques et d'une arbalète pour se débarrasser de ceux qu'il considère comme un problème. Rongeur bizarre, violent et sociopathe, le Semeur de Peste n'a rien de naturel : le fait qu'il vit dans les égouts sous-entend fortement qu'il est né dans ces lieux. Zaun est une ville horriblement polluée par les produits chimiques utilisés durant les expériences, est-il possible qu'un rat se transforme à ce point et commence à imiter les êtres humains, jusqu'à devenir une créature d'un nouveau genre, indépendant et intelligible ? Twitch est la preuve que oui, c'est possible.

La volonté des scientifiques de Zaun a fait de cette ville une cité polluée, malfamée, probablement corrompue, où la science ne s'autorise aucune barrière, aucune ligne rouge. Des abominations comme Twitch peuvent potentiellement apparaître, reste à savoir où la folie des chercheurs comme Singed ou Viktor s'arrêtera, avant qu'il ne soit trop tard.

Ceux qui redorent le blason de Zaun

Bon, tout n'est pas si pourri à Zaun.

Prenons par exemple le flamby de la League : Zac. Son nom originel est "Zaunien Amorphe de Combat", ce qui donne l'acronyme "ZAC", son lore nous apprend tout sur sa création.

Ce blob est une création d'un couple de scientifiques zauniens. Durant les tests pour en faire une arme chimique, le couple comprit que Zac réagissait non seulement à leur présence, mais ressentait également des émotions. Pris au dépourvu par l'affection grandissante envers ce qu'ils percevaient désormais comme un véritable enfant, les deux scientifiques s'enfuirent alors avec le petit Zac pour l'élever loin de Zaun, comme une vraie famille. Éduqué par ses parents avec un apprentissage fort de la morale, Zac, a toujours été plus fort que les autres enfants, grâce à sa constitution particulière qui lui permet d'accomplir de vraies prouesses physiques. Mais, le laboratoire où Zac vit le jour retrouva la trace du couple, ayant besoin d'eux pour répliquer leur création. Pour sauver sa famille, Zac utilisa sa force pour mettre à terre ses adversaires et permettant ainsi à ses parents de retourner chez eux. Zac devint dès lors un protecteur des faibles, un héros pour les citoyens de Zaun.

Zac est maintenant un héros des rues de la cité. Rétablissant une sorte de justice sociale dans les rues malfamées de la ville.

Un autre jeune héros parcourt les sombres rues de Zaun, ce n'est qu'un simple gamin, il s'appelle Ekko.

Ce gamin est un vrai génie, il a créé ce qu'il appelle la Clepsydre - zéro, qui lui permet de revenir en arrière dans le temps pour réparer ses potentielles erreurs, faisant de cet adolescent un adversaire redoutable, prêt à tout pour protéger ceux qu'il aime. Aussi, le comic qui a accompagné sa sortie met en avant la personnalité de "grand frère" d'un gamin qui a vu ses amis mourir, sans toujours pouvoir l'empêcher. L'AMA (résumé en français ici) nous apporte une dernière précision : il ne reste à Zaun que parce qu'il pense qu'il y a du bon dans cette cité, mais qu'elle est menacée par Piltover et par ceux qui lui donnent cette image négative, comme Singed.

En tout cas, si Ekko a choisi de rester à Zaun, les deux derniers champions que je vous propose de découvrir ont préféré la quitter.

D'abord, il y a Janna, dont je vous laisse le lore ici.

L'Avatar de l'Air a grandi dans les rues de Zaun. Orpheline, elle a survécu grâce à des petits larcins. Décidée à manipuler la magie qui parcourt les rues de Zaun, la jeune fille se découvrit une faculté à utiliser avec facilité la magie de l'air. Elle la maîtrisa en moins d'un an, surpassant ses professeurs et faisant d'elle l'Avatar de l'Air, transformant également son apparence physique pour la rendre encore plus belle. Janna a ensuite quitté Zaun, et commencé à militer pour une réglementation et une limitation du développement techmaturgique qui ruine les rues de la ville.

Ses idéaux la rapprochent énormément de ceux de Piltover, faisant d'elle une sorte de réformatrice, une icône pour l'amélioration de la qualité de vie à Zaun.

Enfin, nous avons Blitzcrank. Plus haut, on évoquait la création de Viktor qui dont le mérite avait été volé par le professeur Stanwick. C'est Blitzcrank, un automate à l'origine conçu pour accomplir des tâches en apportant son aide et ses capacités aux humains, comme nous l'indique son lore. Ce qui fit de Blitzcrank une création absolument unique en son genre, c'est que le Golem de Vapeur possédait une capacité d'apprentissage ainsi qu'une volonté d'indépendance, du jamais-vu. Plaidant sa propre autonomie, le pouvoir judiciaire de Zaun accorda sa liberté à Blitzcrank, qui décida de quitter la cité où il ne trouvait pas sa place, et parcourt depuis le continent de Valoran pour trouver un endroit où il pourrait s'intégrer.

Blitzcrank et Janna sont des modèles d'indépendance, défendant leurs propres intérêts et ceux de la cité, tandis qu'Ekko et Zac cherchent une forme de justice sociale, protégeant les plus faibles. Ces champions contrastent énormément avec l'image de la cité donnée par les autres champions, qui donnent l'impression d'une ville dangereuse où l'éthique n'a aucunement sa place.

Zaun n'est donc pas vraiment l'endroit rêvé pour vivre... Outre les expérimentations qui font de cette Cité-État un lieu où la qualité de vie est certainement médiocre, on risque de faire avoir par un rat géant ou d'être empoisonné par les produits chimiques des alchimistes locaux. Mais, Zaun est peut-être à l'orée de grands changements. En effet, la dégradation des relations avec Piltover et l'apparition de militants pour une cité plus "propre" sur tous les plans peuvent modifier sa politique d'absence de limites, tout comme ils peuvent l'aggraver, dans les deux cas, au nom de la même idée que sa grande rivale : au nom du progrès.

L'avis d'Aun : un Noxus-like à améliorer

Alors, le lore de Zaun a été un peu approfondi avec l'arrivée de Zac puis d'Ekko, deux ans plus tard. Ils mettent en avant un côté moins obscur de la cité, où les recherches de Zaun n'ont pas nécessairement comme résultats la mort et la destruction. Ainsi, Zac est un héros dans la mesure du possible et Ekko un simple gamin des rues qui utilise ses propres inventions pour protéger ses amis, victimes des voyous qui hantent les rues ou des habitants de Piltover. C'est vrai qu'on pourrait ajouter Janna à la liste, cependant, son combat pour une régulation des recherches à Zaun met surtout en avant le mauvais côté de la cité, plutôt que ses bon aspects.

Le lore de Zaun, dans l'état actuel, me fait beaucoup penser à celui de Noxus, on a là une cité qui est clairement définie comme "mauvaise" contrairement à Piltover, par exemple, ou le "bien" règne. C'est trop classique dans le sens où, il ne devrait pas y avoir, d'après moi, le "bien" contre le "mal" dans ce jeu, mais, des gens qui défendent leurs camps ou leurs idéaux, et c'est là que des champions comme Riven ou Ekko sont importants : ne pas donner une image nette et précise d'une nation qui a fait son choix entre le bien et le mal. C'est important d'avoir ces contrastes, car le joueur ne contrôle pas l'armée d'une Cité-État, mais bien un personnage précis, avec ses profondeurs et ses convictions. Créer des champions qui ont leur propre vision des choses, même si celle-ci va à l'encontre de l'image qu'on a de sa nation, donne beaucoup plus de relief à l'histoire du jeu.

Riot, de toute façon, se tourne très clairement vers cette version du lore. J'en veux pour preuve l'arrivée de Jhin, assassin d'Ionia, dont le lore tout juste dévoilé décrit une nation à l'équilibre politique mis en péril par la guerre contre Noxus, au point que certains dignitaires font parfois appel aux "compétences artistiques" de Jhin, pour se débarrasser de certains problèmes. Ionia est pourtant une nation des plus pacifistes qui se refuse à la violence.

Bref, Zaun voit son lore prendre une direction des plus intéressantes, il y a encore du chemin, mais, ils sont définitivement sur la bonne voie.

Bonus : it's not a game, This Is War !!

Pour commencer, je vous laisse un article d'Aerynn au sujet du transhumanisme qui intéressera les plus curieux ou ceux qui ont envie d'en savoir plus (un visiteur l'avait déjà indiqué dans un commentaire sous l'article sur Piltover, merci à lui, parce que j'ignorais l'existence de cet article :D).

Je vous remets également la vidéo d'annonce de l'arrivée d'Ekko : "Secondes" qui avait été vue pour la première fois durant les LCS il y a pratiquement un an :

Je vous laisse également une création de la communauté ! Il s'agit d'un morceau de musique du groupe Falconshield où, dans cette série, les champions représentent leurs factions au travers d'une battle. Alors, qui remporte la guerre ?

Focus sur Jhin
[Récapitulatif] Cycle PBE 6.3
 
You must login to post a comment.
People in conversation:
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.
  • This commment is unpublished.
    Aun · 6 years ago
    Salut à tous !
    Un mois qu'on ne s'était pas vu, alors j'en profite pour vous souhaiter une joyeuse année !

    L'article est venu assez tard, j'en suis désolé, on est en période de déménagement de nos locaux au taff, et c'est synonyme pour moi de plus de boulot, du coup j'étais souvent trop crevé pour enchaîner deux lignes, préférant jouer pour me détendre :p
    Le déménagement sera fini la semaine du 7, je reprendrais donc un rythme moins "espacé" entre les articles à partir de cette date si tout va bien.

    Bonne semaine à tous !
  • This commment is unpublished.
    Cypher · 6 years ago
    Aun, je prendrais le Lore de Singed avec des grosses,grosses pincettes. Le dawa qui a été mis lors de la refonte des lores de soraka/warwick n'a pas modifié celui de singed qui n'est plus (normalement) le disciple de WW, celui-ci étant un chasseur qui se transformera suite à l'utilisation des produits de notre alchimiste préféré.
    • This commment is unpublished.
      Aun · 6 years ago
      Ah, je n'y avais pas pensé, je vais rajouter une note :v
  • This commment is unpublished.
    Athu · 6 years ago
    T'as oublié Jinx, qui vient clairement de Zaun.
    Ou alors elle en est au moins originaire.
    • This commment is unpublished.
      Aun · 6 years ago
      Déjà mentionnée dans l'article sur Piltover :p
  • This commment is unpublished.
    Katsinski · 6 years ago
    Au final Zaun n'est pas mauvais , ils ont quand même écouté le peuple pour donner l'indépendance a Blitzcrank, ce serait plus des labo indépendant qui font le mal ^^
    Et par contre ce qui l'intrigue c'est que sur le site de lol on voit que Zac et Twitch sont ami, un avis ?
    • This commment is unpublished.
      Aun · 6 years ago
      Aucune idée, peut-être que le produit qui a donné naissance à Zac est le même que celui qui a transformé Twitch en ce qu'il est ?
      Remarque, je ne sais pas, ça ne répond pas vraiment à ta question...
    • This commment is unpublished.
      polluxman · 6 years ago
      peut être car ils sont tous deux des créatures crées en labos. Du coup ils peuvent partager certains points de vue. enfin c'est une idée ^^

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.loltracker.com/

   facebook   Discord2   rss   logo twitter   

Derniers articles

Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant une mise à jour d'effets visuels pour Vel'Koz, et de l'équilibrage...
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant une mise à jour d'artwork, et de l'équilibrage...
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant d'importants ajustements sur Ahri...
Chaque semaine, retrouvez les résultats et les matchs à venir de la ligue européenne (LEC), et le concours de pronostics !...
Foudroyez la Faille avec Zeri et fêtez le Nouvel An lunaire dans le patch 12.2 !