IEM Katowice 2016 : la preview

IEM Katowice 2016 : la preview
 
(Cet article a été co-rédigé par nos trois rédacteurs eSport : Cookiz, Enwei, et Kimmy)
 
Les années passent et ne changent pas. L'ESL organise encore et toujours ses célèbres Intel Extreme Masters, et la dixième saison va s'achever en beauté à Katowice du 4 au 6 mars.
 
C'est l'occasion pour les fans de la scène compétitive d'assister au premier tournoi international de la saison 2016, en attendant le Mid Season Invitational qui aura lieu à Shanghai.
Pour cette édition, quatre régions majeures de la scène mondiale auront chacune deux représentants. Les quatre finalistes des tournois de San Jose et Cologne seront accompagnés de quatre équipes invitées par l'organisateur, dont l'équipe championne en titre, TSM, et les champions du monde de la saison 2015, SK Telecom T1.
 
Trailer de l'évènement réalisé par l'ESL
 
 
Le Format
 
Les huit équipes participantes sont réparties dans deux groupes de quatre. La phase de groupe est jouée dans un arbre à double élimination, en Best of 1. Les deux finalistes de ces arbres avancent en playoffs.
 
Les playoffs sont joués dans un arbre à simple élimination. Les demi-finales seront jouées en Best of 3, et la finale en Best of 5. Les huit équipes se partageront la coquette somme de $100,000.
 
 
Les Equipes
 
Vainqueurs de San Jose et Cologne
 
logo origen black
Top lane : sOAZ
Jungle : Amazing
Mid lane : PowerOfEvil
Carry AD : Zven
Support : Mithy
 
La saison 2015 d'Origen fut très bonne. Tout juste débarqué en LCS summer split après être passé par les Challenger Series, l'équipe fondée par xPeke termine vice-champion d'Europe, se qualifie pour le mondial, et réalise un excellent parcours, terminant en demi-finale. En pré-saison, avec l'éclatement de Fnatic, Origen s'impose donc comme l'équipe européenne N°1 qui devrait pouvoir survoler la concurrence en 2016. Ceci semble d'ailleurs se confirmer en novembre 2015, avec la victoire d'Origen lors des IEM San Jose avec un run parfait (2-0 contre TSM, 3-0 contre CLG), introduisant parfaitement leur nouvelle recrue PowerOfEvil à la place d'xPeke, qui souhaite progressivement céder sa place.
Mais force est de constater qu'Origen est pour le moins chahuté en ce début de saison, face à un top 6 EU qui propose un niveau de jeu élevé, avec de nombreuses nouvelles équipes en pleine progression, et surtout un niveau très stable par rapport à ce qu'on a pu voir les années précédentes. Du coup, les vices-champions en titre sont malmenés, face à des rookies comme G2 ou Vitality, ou encore H2k qui a su conserver voire améliorer ses performances. Malgré tout, Origen assure l'essentiel, en gagnant contre toutes les équipes moins bien classées comme Elements, Splyce, ROCCAT et GIANTS. Résultat, Origen se retrouve en 6e place, tout juste à la limite de la qualification en playoffs, mais avec une marge confortable de 3 victoires sur la 7e place, et une fin de saison assez favorable.
 
Les armes d'Origen n'ont donc pas disparues, leur niveau reste assez stable, elles sont juste émoussées, peut-être notamment avec un sOAZ moins à l'aise dans cette nouvelle saison et nouvelle meta qu'en 2015. Les IEM pourraient donc être l'occasion pour Origen de se relancer, la structure fait partie de ces équipes avec une grosse expérience, qui peuvent se transcender littéralement quand l'enjeu compte vraiment. L'équipe européenne pourrait donc profiter de ce tournoi pour relancer sa saison, mais il faudra clairement hausser leur niveau pour espérer faire un résultat. Leur premier adversaire sera Royal Never Give Up, une équipe chinoise plutôt en forme en LPL (première de son groupe), et leur groupe comprend aussi la surprise et l'inconnue Ever, qui reste un prétendant sérieux même pour une victoire finale. Il sera donc difficile de sortir de ce groupe pour Origen, et il ne faudra pas non plus tomber dans le piège TSM pour espérer le faire.
 
 
logo ever
Top lane : Crazy
Jungle : Ares
Mid lane : Tempt
Carry AD : LokeN
Support : KeY
 
L'équipe challenger coréenne Ever a surpris le monde entier en fin d'année 2015 en se qualifiant avec brio pour les IEM Cologne en remportant la KeSPA Cup contre de grosses équipes, notamment SK Telecom en demi-finale. En Europe, elle a encore une fois montré tout son potentiel en remportant son tout premier tournoi international, aux dépens des Qiao Gu Reapers. Malheureusement, Ever n'était pas parvenue à se qualifier pour les LCK (ligue pro coréenne), et doit se contenter de jouer dans la ligue Challenger avant de retenter sa chance au printemps prochain. Même en ayant perdu son mid laner star Athena, Ever continue sur sa lancée et occupe la première place de la ligue Challenger coréenne, ex-aequo avec MVP.
 
Versée dans le groupe A, Ever est favorite de son match d'ouverture contre les champions en titre, TSM, qui sont très irréguliers cette saison. Malgré une saison disputée en dehors des projecteurs, Ever est sans aucun doute un bon candidat pour le titre cette année. Il faudra toutefois faire attention à SK Telecom et aux deux équipes chinoises.
 
 
Finalistes de San Jose et Cologne
 
logo clg na
Top lane : Darshan
Jungle : Xmithie
Mid lane : Huhi
Carry AD : Stixxay
Support : Aphromoo
 
Après avoir décroché son premier titre de champions des LCS NA en 2015, la saison 2016 de CLG a plutôt bien commencé en considérant les départs de Doublelift et Pobelter respectivement chez TSM et Immortals. La première apparition de leur nouveau roster, aux IEM San Jose, a été plutôt satisfaisante avec deux victoires convaincantes contre UOL et l'équipe coréenne Jin Air. En revanche, le début de saison en LCS a été plutôt irrégulier, l'équipe alternant les victoires et les défaites. Néanmoins, elle semble à présent avoir trouvé ses marques et occupe seule la deuxième place de la ligue nord-américaine. Le week-end dernier, CLG a fait le plein de confiance en mettant fin à l'invincibilité d'Immortals, et en battant Cloud 9, qui était sur une belle lancée avec sept victoires pour seulement une défaite.
 
À Katowice, placée dans le groupe B, CLG entrera en lice avec l'honneur (ou la malchance, selon le point de vue) de se mesurer aux champions du monde 2015, l'équipe coréenne SK Telecom T1. CLG va devoir réitérer ses dernières performances pour espérer se défaire de l'ogre coréen, qui a pourtant perdu de sa superbe en cette saison 2016.
 
 
logo qgreapers
 
Top lane : V
Jungle : Swift
Mid lane : Doinb
Carry AD : Peco / Uzi
Support : Mor
 
Les « Newbee » de League of Legends sont les Qiao Gu Reapers. Présente depuis seulement un an, cette équipe a déjà fait beaucoup de bruit en arrivant en deuxième place aux LPL Summer Playoffs, LPL Summer Split et aux IEM de Cologne. Avec l’arrivée de Dade sur la mid lane pour épauler Uzi et d’un ancien joueur de Starcraft en tant que coach, QG Reapers est une équipe encore toute fraîche. Leur bot lane fragile lors de la saison précédente est maintenant dissimulée grâce aux lane swaps et l’agression de Swift est appariée avec la pression que mettent Doinb et Mor sur la map. Bien que n’ayant essuyé qu’une seule défaite contre Royal Never Give Up depuis le début des LPL 2016, ce match a suffi pour mettre la lumière sur une possible fragilité de l’early game des Reapers. Il sera nécessaire à leurs adversaires d’exploiter cette faille, car cette équipe a fait preuve d’une des meilleures coordinations en teamfight et ils seront des adversaires redoutables pour n’importe quelle équipe une fois la phase de lane finie.
 
 
Invitées par l'organisateur
 
logo fnatic v2
Top lane : Gamsu
Jungle : Spirit
Mid lane : Febiven
Carry AD : Rekkles
Support : Klaj
 
Après avoir fait un split parfait durant les EU LCS de l’été 2015 et allant jusqu'en demi-finale aux World Championships, les Fnatic se retrouvent maintenant en cinquième position à la fin de la 7ème semaine du Spring Split 2016. Ceci est évidemment dû aux nombreux changements qui ont pris place avant le début des LCS 2016 suite à la perte de leur duo top laner/jungler et de leur support portant la double casquette de capitaine et shotcaller. Fnatic n’a pas non plus tout perdu, réussissant à obtenir un jungler superstar, Spirit, et un très bon joueur pour la top-lane, Gamsu. Même si le tout semble prometteur sur papier, l’équipe semble encore chercher sa place et une synergie sur la faille de l’invocateur. Il faudra qu’ils se reprennent sérieusement en main cette semaine car ils devront faire face aux QG Reapers contre qui ils ont perdus en demi-finale durant les IEM Cologne.
 
 
logo skt1
Top lane : Duke
Jungle : Bengi
Mid lane : Faker
Carry AD : Bang
Support : Wolf
 
L'équipe récemment couronnée championne du monde pour la seconde fois est dans la tourmente ! Leur début de saison est relativement moyen et ne présage pour le moment rien de bon pour la suite. Et cela débute dés la fin du mondial. Encore auréolée de son sacre, SKT T1 participe début novembre à un tournoi organisé par la KeSPA : la LoL KeSPA Cup 2015. Et les champions du monde se font sécher 2-0 en demi-finale par une équipe d'illustres inconnus nommée... Ever !
La suite de la pré-saison suit alors son cours, et la structure n'est pas épargnée par des changements de roster, et non des moindres. MaRin décide de quitter l'équipe pour la Chine, et SKT perd d'un seul coup son shotcaller, et son principal playmaker, notamment pour leur victoire lors du mondial. Easyhoon, qui jouait en alternance avec Faker au mid, quitte également le navire, ce qui privera SKT la possibilité de jouer leur petit manège, consistant à créer une incertitude envers leurs adversaires : savoir quel midlaner serait titulaire à chaque match. Pour compenser la perte de son toplaner star, SKT T1 recrute Duke, un des meilleurs toplaner coréen en 2015.
 
La saison 2016 débute alors, mais SKT montre dés la première semaine ses limites, en perdant 2-0 contre Jin Air Green Wings. Et les champions du monde vont continuer sur des résultats en dents de scies, perdant notamment contre des ROX Tigers incontrôlables (invaincu en LCK pour l'heure), et plus récemment contre Afreeca Freecs, une équipe plutôt de fond de classement en Corée. Actuellement, SKT T1 se classe 6e des LCK et ne qualifierait même pas pour les playoffs, si les choses en restaient là. Mais le championnat coréen n'en est encore qu'à la mi-saison, et SKT a donc la possibilité de se ressaisir. Mais c'est donc une équipe d'SKT T1 dans le doute qui va se présenter aux IEM, alors que la concurrence notamment chinoise s'annonce rude. Mais comme Origen, l'équipe championne du monde pourrait bien trouver de nouvelles ressources lors de ce tournoi pour revenir dans le jeu. De par sa qualité et son expérience, SKT reste une menace plus que sérieuse pour quiconque croisera sa route, à commencer par CLG.
 
La malédiction des équipes championnes du monde continue donc son œuvre pour l'instant, mais jamais rien n'est joué d'avance.
 
 
logo tsm v3
Top lane : Hauntzer
Jungle : Svenskeren
Mid lane : Bjergsen
Carry AD : Doublelift
Support : YellowStar
 
TSM a remporté l’Intel Extreme Masters World Championship 2015, cependant la line-up de l’année dernière n’est pas celle d’aujourd’hui. Durant l’intersaison, TSM a connu l’un des changements les plus radicaux auquel une équipe professionnelle des LCS ait jamais eu à faire face. Dyrus a annoncé sa retraite lors des Worlds 2015 et trois des autres joueurs ont suivi son départ ne laissant que Bjergsen pour reformer une équipe. Avec quatre nouveaux joueurs et peu de temps pour s’entraîner en groupe, TSM connait un début de NA LCS difficile avec huit victoires pour six défaites, se retrouvant quatrième dans le classement. Néanmoins, avec un roster rempli de superstars, dont le meilleur ADC de l’Amerique du Nord, Doublelift, et le MVP de EU LCS Summer Split en la personne de Yellowstar, quelques lueurs d’espoir ont été aperçues durant les derniers matchs.
 
On verra si l’équipe TSM parviendra à briller à Katowice pour la deuxième année consécutive pour le plus grand plaisir de leurs nombreux fans.
 
 
logo royalnevergiveup
Top lane : Looper
Jungle : Mlxg
Mid lane : Xiaohu
Carry AD : Wuxx
Support : Mata
 
Royal Never Give Up, équipe de l'organisation Star Horn Royal Club (double finaliste des championnats du monde en 2013 et 2014), a commencé la saison en trombe dans la ligue professionnelle chinoise. Avec six victoires en huit matches, elle occupe la première place de son groupe ex-aequo avec Invictus Gaming. Elle s'est débarassée la semaine dernière des Qiao Gu Reapers sur le score de 2 à 0. On pourrait même assister à une revanche entre ces deux équipes à Katowice cette semaine, selon les résultats de la première phase du tournoi.
 
Placée dans le groupe B, RNG affrontera Origen dans son premier match. Les demi-finalistes des Worlds ont un début de saison compliqué en LCS EU et les chinois auront certainement bien étudié leurs faiblesses actuelles pour maximiser leurs chances d'avancer en playoffs.
 
 
Les Groupes
 
Groupe A
 
Le Groupe A de ce tournoi est composé des équipes Ever, Origen, TSM et Royal Never Give Up.
 
ga
 
Ce groupe affiche un clair favori, l'équipe chinoise RNG, qui devrait logiquement se qualifier pour la phase finale. La bataille pour la deuxième place de ce groupe sera rude, et on assistera peut-être à une revanche entre Origen et TSM qui s'étaient rencontrés aux Worlds 2015. Quant aux petits poucets coréens d'Ever, ils devront tenir leur rang, ne pas céder à la pression, et prouver qu'ils ont toujours le potentiel de devenir une très bonne équipe.
 
 
Groupe B
 
Le Groupe B de ce tournoi est composé des équipes CLG, Fnatic, SK Telecom T1, et Qiao Gu Reapers.
 
gb2
 
Ce groupe B est un peu plus serré que le premier. SK Telecom, qui a laissé Bengi à la maison et qui ne fait pas un début de saison fantastique, est l'adversaire à abattre pour les trois autres équipes. CLG est sur une belle série et a particulièrement bien joué le week-end dernier, une surprise n'est donc pas à exclure. De l'autre côté, les Qiao Gu Reapers sont les favoris de leur match contre Fnatic, qui n'a pas encore bien trouvé ses marques. Un sursaut d’orgueil et une très bonne performance de Spirit pourrait créer la surprise et donner une chance aux demi-finalistes des Worlds d'avancer en phase finale.
 
 
Le Programme
 
Vendredi 4 Mars, de 12h30 à 21h00 : Groupe A
Samedi 5 Mars, de 12h30 à 21h00 : Groupe B
Dimanche 6 Mars, de 12h30 à 20h00 : Demi-finales & Finale
 
Vous pourrez suivre tout le tournoi sur http://www.twitch.tv/esl_lol (commentaires anglais) ou http://www.twitch.tv/esl_lol_fr (commentaires français)
 
Ces Intel Extreme Masters s'annoncent très prometteurs, même si certaines équipes présentes cette semaine à Katowice ne sont pas au meilleur de leur forme. On espère avant tout voir du beau spectacle, et pourquoi pas une surprise en voyant une équipe occidentale s'imposer comme ce fut le cas la saison dernière. On termine avec les pronostics du top 4 des rédacteurs :
 
Cookiz : 1- SKT, 2- CLG, 3/4- RNG, Ever
 
Enwei : Je pense que les équipes chinoises seront en force dans ce tournoi, puisque les 2 équipes représentées sont au top en ce moment dans leur région. QG semble plutôt solide et je les mets comme favoris pour la victoire, devant RNG en finale face à eux. Ever pourrait de nouveau créer la surprise, surtout qu'on a assez peu d'infos sur eux, et pourrait donc faire bonne impression, mais vu que l'équipe ne fait pas partie d'une compétition majeure, elle n'aura peut-être pas suivi le niveau de ses concurrents. Malgré tout, ils pourraient arriver facilement en demi, tout comme SKT T1 qui restera une menace importante, voire insurmontable, pour toutes les équipes occidentales.
 
Kimmy : 1- SKT, 2- QG, 3/4- RNG, Ever
 
N'hésitez-pas à nous donner les vôtres en commentaire !
 
Talon : Des délais de récupération trop courts
L'équipe Fondations nous parle du Mont Targon
 
You must login to post a comment.
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.loltracker.com/

   facebook   Discord2   rss   logo twitter   

Derniers articles

Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant une mise à jour d'effets visuels pour Vel'Koz, et de l'équilibrage...
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant une mise à jour d'artwork, et de l'équilibrage...
Une nouvelle mise à jour a eu lieu sur le PBE, apportant d'importants ajustements sur Ahri...
Chaque semaine, retrouvez les résultats et les matchs à venir de la ligue européenne (LEC), et le concours de pronostics !...
Foudroyez la Faille avec Zeri et fêtez le Nouvel An lunaire dans le patch 12.2 !